Pedro

Nos Chukka boots en Shell Cordovan

Si vous avez reçu nos précédents emails, vous devez savoir qu'on s'est lancé le défi de vous proposer une paire en Shell Cordovan. Pour ceux qui suivent le sujet direction au paragraphe "Le prototype".


Le Shell Cordovan

Ce type de cuir est un peu le Graal pour les aficionados de beaux souliers.


Peu de tanneries produisent le Shell Cordovan et la plus connue d'entre elles est la tannerie Horween à Chicago. 

Devanture de la tannerie Horween à Chicago

Fondée en 1905, elle produit d'autres cuirs comme le CHROMEXCEL® qui est un cuir pull-up (gras) et le Shell Cordovan. La tannerie produit ce cuir dans plusieurs coloris et le plus iconique est le bordeaux profond dont le ton varie beaucoup en fonction de la lumière et du tannage, allant d'un brun rouge clair à un bordeaux foncé profond.

Les Chukka boots comme prototype

Avant de lancer la fabrication d'une cinquante de paires, on lance un prototype. Cela nous permet de voir comment réagit le cuir lors du montage de la chaussure et avoir un rendu final. Pour cela, on a choisi d'utiliser le modèle le plus plébiscité par nos clients les Chukka boots.

Pour faire ces Chukka boots en Shell Cordovan, on s'est rapproché de l'agent Horween afin de commander le cuir nécessaire.

Après quelques allers/retours, on a finalement reçu deux très belles peaux qui nous ont permis de faire cette magnifique paire :

Les Chukka boots en Shell Cordovan

Le cuir a un toucher très lisse avec quelques aspérités dues à son grain. 

À l'essayage, le cuir est assez rigide et ayant le cou-de-pied fort, j'ai dû les élargir à cet endroit. 

Le coût d'une paire en Shell Cordovan

Comme indiqué précédemment pour faire ces Chukka boots, il nous a fallu deux pièces de cuir qui est une consommation moyenne de cuir pour la fabrication. Une paire de boots Wild nécessite trois pièces de cuir et une paire de mocassins n'en demandera qu'une seule.

Pour ces deux pièces de cuir, nous avons déboursées 520 € (260 €/Shell). À cela, il faut additionner les autres matériaux (semelles, doublure, lacets, fils, etc.) et la main-d'oeuvre pour un montant de 60 €. Du coup, une paire de Chukka boots en Shell Cordovan revient à coût de 580 €.

Son prix final

Notre but étant de vous proposer des chaussures de qualité à un prix juste cela implique d'avoir des marges réduites. Dans notre cas, on applique un coefficient de 2,5 nous permettant de payer tous les frais et de gagner suffisamment d'argent pour continuer à vous proposer de beaux souliers. 

En appliquant notre coefficient de 2,5 à la paire de Chukka boots, celle-ci revient à un prix de vente de 1 450 €.

Ce prix peut paraître astronomique et pourtant, il est tout à fait raisonnable pour une paire de chaussures avec ce type de cuir. 

Conscient que ce prix de vente peut empêcher certains d'entre vous d'acquérir une paire, on laisse décider de la suite du projet.

La suite

On vous propose deux solutions.

Soit, on met le projet des chaussures en Shell Cordovan en pause.

Soit, on démarche un autre fournisseur qui nous permettrait de vendre une paire de souliers en Shell Cordovan à un tarif plus intéressant.

Pour nous dire ce que vous en pensez, il suffit de cliquer juste en-dessous. 



3 commentaires

26/10/2022
Bonjour Pedro,
C’est avec regret que je me retire de ce projet car le tarif final dépasse de loin le budget que je peux mettre dans une paire de chaussures.
Je souhaite sincèrement que vous trouviez suffisamment de clients éclairés aimant la belle facture pour aller au bout de la démarche.
En ce qui me concerne, ce projet est déjà une réussite car il m’a fait toucher du doigt le petit monde du cuir d’exception tel que le Shell Cordovan.
Je vous remercie chaleureusement pour cela.
Je vous souhaite une excellente journée.
A bientôt
Samuel

SAMUEL LENOIR

Bonjour à toute l’équipe.

Votre projet Shell Cordovan est hyper intéressant.
Mais, pourquoi choisir des chukka boots ?
Pourquoi ne pas proposer soit des derbies, ou des boots, des styles de " souliers" plus faciles à assortir ?

Effectivement le prix fait mal, mais si la qualité, la longévité sont là, alors pourquoi pas ?

Je vous soutient à fond dans cette aventure.
Même si je ne suis pas certain de pouvoir acquérir une paire. Car à partir d’une certaine somme, ça demande une longue réflexion.

Au plaisir de vous lire.

Anthony

Anthony

Hello
Je ne serais pas parti sur une paire de chukka pour ma part! Je vote pour une pause dans ce cas.
Merci pour le feed-back

Singer

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.